Le site musical dédié aux choristes de Jean-Pierre HARENG
Solfège le B-A BA
Remarquez les touches noires ce sont des demi-tons.
1°) Les Notes
Les notes s'écrivent sur la portée sur les lignes et entre les lignes
Les dièses et les bémols sont des altérations de la note naturelle : le dièse augmente la note d'un demi-ton et le bémol la diminue.
Le bécarre ramène la note à sa hauteur.
Les tons et les demi-tons
2°) Les clés
Les deux clés les plus usités sont :
La clé de SOL
La clé de FA
Il existe également une clé d'UT pour les instruments très aigus 
3°) La durée des notes
4°) Silence !
5°) Allonger une note
La liaison de durée : elle unit 2 mêmes notes mais la 2ème n'est pas jouée.
Le point : prolonge le son de la note de moitié de la valeur de la note.
Le point d'orgue : permet de rester le temps qu'on veut sur la note.
Le staccato : le son est plus court et plus sec un peu comme une piqûre d'aiguille. 
6°) Rythmes,  mesures, temps, tempo et nuances
Comme vous avez pu le constater les notes se placent dans des espaces nommés mesures :
Au début du morceau, juste après la clé, 2 chiffres l'un sur l'autre indiquent comment est organisée la mesure :
Le 4 correspond à une noire le 2 au nombre de noires présent dans la mesure : on dit un deux-quatre. 

A certains moments de la mesure on peut avoir des rendez-vous à un moment précis : cela s’appelle le temps.

Il peut y avoir des mesures à 2,3 ou 4 temps etc… Par exemple une valse est à 3 temps alors que le rock’n roll est à 4 temps.

Le temps peut se décomposer en 2 ou en 3 : on dit alors qu’il est binaire ou ternaire.

La vitesse d'un morceau s'appelle le tempo : il est indiqué par 
ce qui signifie 60 noires dans 1 minute.
Enfin, voici les différentes nuances pour jouer avec plus ou moins d'intensité :
FORTE pour chanter plus fort
DOUBLE FORTE : pour chanter très fort
PIANO pour chanter plus doux
DOUBLE PIANO : pour chanter très doux
CRESCENDO : pour chanter de plus en plus fort
DECRESCENDO : pour chanter de plus en plus doucement